DaFuckingBlueBoy » Blog Archive » Guerniqua

Guerniqua

Un iranien sait comment faire plaisir à sa petite amie : il s’est fait tatouer sur son pénis «bonne chance dans tes voyages» ainsi que la première lettre du prénom de celle-ci

Deuxième effet kikoolol : le tatouage, fait de manière traditionnelle avec des aiguilles qui piquent, a abimé certains vaisseaux sanguins du précieux membre et laisse ainsi notre romantique héros avec une demie gaule permanente (…ou une demie molle selon les cas).

Message des médecin :  «En nous basant sur ce cas unique, nous dissuadons à quiconque le tatouage pénien.»

Mince, moi qui voulais justement me faire tatouer la reproduction du tableau «Guernica»…

Leave a Comment

Please note: Comment moderation is enabled and may delay your comment. There is no need to resubmit your comment.